Accueil> Les actualités > COMMUNIQUE

COMMUNIQUE

Halte aux panneaux barjots

Brigitte Bardot surenchérit à nouveau contre les chasseurs, mais avec des méthodes propres aux groupuscules les plus extrêmes.

C’est une première pour les chasseurs d’être ainsi pris pour cible. Pour la FDC40, après le premier positionnement de la Fédération Nationale des chasseurs, cette campagne s’apparente, aujourd’hui, à une apologie de la discrimination, de la stigmatisation, et d’une incitation à la haine. Demain, peut-être, à la violence contre une activité la nôtre, pourtant légale et reconnue par l’Etat.

En faisant un parallèle malsain et en utilisant les codes couleur de la campagne de communication du gouvernement face au Covid 19, Brigitte Bardot atteint aujourd’hui le point de non-retour.

Récemment, Gérald Darmanin engageait une procédure de dissolution contre Génération Identitaire au motif que « cette association et certains de ses militants doivent être regardés comme tenant un discours de haine incitant à la discrimination ou à la violence envers des individus en raison de leur origine, de leur race et de leur religion ». La chasse et le chasseur rentrent pleinement dans cette approche relationnelle où le but de Brigitte Bardot ne dupe personne !

Après en avoir immédiatement informé la Préfecture des Landes, dès aujourd’hui, la FDC40 lance une procédure auprès des tribunaux compétents dont le but sera le retrait immédiat de cette campagne publicitaire, portant atteinte à la dignité de milliers de citoyens. Grâce aux signalements de centaines de Landais, le travail des huissiers a été facilité ce jour. Nous les en remercions au travers de ce communiqué, qu’ils soient chasseurs ou non chasseurs.

Il est ensuite primordial de ne pas en rester là et d’envisager toutes les suites juridiques possibles pour que de tels agissements ne puissent se reproduire.
Si on laisse de telles choses se banaliser, la violence deviendra demain le seul moyen de dialogue entre les français, alors que la tolérance et la liberté sont les fondements de notre nation.

Nous attendrons les explications de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, demandées par la FNC qui semble prendre certaines libertés idéologiques avec la question publicitaire.

Il est aussi temps que chacun prenne ses responsabilités, et la FDC40 en appelle aux Mairies pour réagir vivement à l’encontre de ces affichages dans les villes et villages landais. Il est inutile de rappeler la place sociétale de la chasse en terre Gasconne.
Une action commune avec Esprit du Sud 40 est inévitable.


Inscrivez votre mail pour recevoir la newsletter de la FDC des Landes.




© 2010 - Fédération départementale des Chasseurs des Landes
Conception, réalisation /// KAYA